Journée-type

Une journée au Séminaire de Wigratzbad

Le séminaire international Saint-Pierre, à Wigratzbad, est la maison-mère et le premier séminaire de la Fraternité. Il se situe en Allemagne à la limite de la Bavière et du pays souabe, à peu de distance de l'Autriche et de la Suisse.



6h : Lever
Quand retentit le signal du réveil dans les couloirs du séminaire, il est 6 heures du matin et chaque séminariste a devant lui 25 minutes pour faire une courte prière d’offrande de sa journée à son Créateur, un brin de toilette, s’habiller et gagner sa place dans l’église pour le premier office de la journée.
6h25 : Laudes
Dans la mesure où la vie du prêtre est de faire l’union entre Dieu et les hommes, les séminaristes, futurs prêtres, doivent chercher ardemment à tourner tout leur être vers Dieu. Aussi la journée commence-t-elle par la prière des Laudes, louanges du Seigneur Dieu. La fin de cet office (vers 6h45) s’ouvre sur une demi-heure de méditation ou prière personnelle.
7h15 : Messe et temps d’action de grâce
Au temps de méditation et d’oraison succède la Messe de communauté, chantée pour les fêtes de 2e classe ou les premiers vendredis du mois et solennelle pour les fêtes de 1e classe. Durant ce temps, les prêtres du séminaire disent leur messe privée dans la chapelle du séminaire ou une chapelle annexe.
8h : Petit déjeuner
Aux nourritures de l’âme succèdent les nourritures du corps indispensables pour la bonne santé du séminariste. Mens sana in corpore sano – un esprit sain dans un corps sain – dit l’adage. Pour garder le recueillement qui suit la Sainte Communion, le petit déjeuner se prend en silence entre 8 heures et 8 heures et demie.
8h40-12h : Cours
Les premiers cours commencent à 8h40 et durent chacun 45 minutes. Ils se partagent selon les cycles : année de spiritualité, cycle de philosophie de deux ans suivi de quatre années de théologie. La formation est dense et diverse : philosophie, théologie, exégèse, liturgie, histoire de l’Eglise, droit Canon, latin, grec…
12h15-12h30 : Sexte
Au milieu de la journée, la communauté se réunit une nouvelle fois pour réciter l’office de sexte puis l’Angélus dans la chapelle du séminaire.
12h30 : Déjeuner
Le déjeuner, comme tous les autres repas, se prend ordinairement en silence, sauf les dimanches et fêtes, ainsi que le mercredi midi. Le silence dure jusqu’au dessert tandis que le lecteur de semaine accomplit son office en lisant pour la communauté un ouvrage ou un article choisi par un professeur.
13h–14h : Récréation
L’heure qui suit le déjeuner est un temps de détente durant lequel les séminaristes en profitent pour aller marcher en bavardant, lire le journal, ou jouer au baby-foot ou au ping-pong.
14h-18h : Etude
Après une demi-heure de sieste facultative, l’après-midi est réservé le plus souvent à l’étude personnelle ou encore à quelques cours. Selon les jours de la semaine et les années d’étude, les séminaristes vont travailler en chambre, à la bibliothèque ou suivent encore un cours de langue (latin au départ puis grec et enfin hébreu pour quelques rares séminaristes).
Ce temps d’étude est coupé, à 16 heures, par le goûter qui se prend, pour ceux qui le désirent, sans obligation de silence.
18h30 : Vêpres
La journée de travail s’achevant, dès 18 heures, les séminaristes de l’année de propédeutique (1e année) se rendent à l’église pour méditer plus particulièrement sur la vocation sacerdotale. Moment de silence et d’abandon, face à face avec Dieu dans la prière.
A 18 heures 30, tous les séminaristes sont une nouvelle fois réunis pour chanter, en communion avec toute l’Eglise, l’office des vêpres. Le mercredi, le chant des vêpres est remplacé par la récitation du chapelet et, le jeudi, par le Salut du Saint Sacrement.
19h : Dîner
Comme pour le déjeuner, le dîner est pris en silence, ponctué par la lecture d’une vie de saint.
19h30 : Récréation
Nouvelle récréation qui précède, deux fois par semaine, une conférence spirituelle donnée soit par un des prêtres du séminaire, soit par un prêtre de passage à Wigratzbad.
20h15 : Complies et grand silence de la nuit
A 20h15 (ou à 20h45 les soirs de conférence), tout le séminaire se retrouve pour chanter et prier Dieu, lui confesser les offenses de la journée et lui rendre grâce encore une fois. C’est l’office de Complies qui marque la fin de la journée et le début du grand silence de la nuit. C’est un dernier instant privilégié pour confier au Bon Dieu et à Notre-Dame, dans le calme et l’obscurité de la nuit, les intentions de nos cœurs.
Ainsi s’achève la journée du séminariste, par la louange de Dieu, le Seul Bien Véritable, pour qu’Il remplisse chaque autre journée jusqu’au jour de sa mort.
22h00 : Extinction des feux
« Les nuits sont des jours quand Dieu est dans mon cœur et mes jours sont des nuits quand Il n’y est point  » (Saint François de Sales).