14 octobre 2018

2018 - Excursion des nouveaux francophones

Au terme de leur toute première semaine de séminaire, les nouveaux séminaristes francophones ont passé leur dimanche en montagne, dans les alpages proches de Wigratzbad, accompagnés par notre nouveau Recteur, l'abbé Vincent Ribeton, et par le responsable de la propédeutique.



Ci-dessous la vue devant nous pendant le déjeuner :



Il suffit d'environ vingt minutes de voiture pour franchir la frontière autrichienne, et bénéficier d'un panorama magnifique, avec une belle vue sur le lac de Constance. 


Samedi prochain nous serons dans la collégiale de l'île de Lindau, pour la cérémonie des tonsures et prises de soutane des séminaristes de deuxième année :


D'un seul regard on peut contempler trois pays réunis : l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse (ci-dessous, du premier au dernier plan). 



8 octobre 2018

2018 - Rentrée des nouveaux séminaristes

Avec ferveur et enthousiasme, les nouveaux séminaristes ont commencé leur formation sacerdotale, après une retraite spirituelle prêchée selon les Exercices de Saint Ignace de Loyola, à Sankt-Pelagiberg en Suisse. 

Nous accueillons cette année 24 candidats :

17 dans la section francophone, avec 9 Français, 4 Portugais, 3 Canadiens et un Colombien.

7 dans la section germanophone, soit 2 Allemands, un Autrichien, un Hongrois, un Islandais, un Polonais et un Suisse. 



Avec cette promotion nombreuse et particulièrement cosmopolite, le séminaire compte désormais 76 inscrits, de 19 nationalités. 

Notre séminaire nord-américain de Denton a reçu quant à lui 15 candidats (12 Américains, 2 Canadiens et un Anglais), ce qui porte donc à 39 le total de nos propédeutes. 


Les francophones à la fin de leur retraite

Prions pour leur persévérance, en cette période où l'Eglise a plus que jamais besoin de prêtres fidèles et fervents. 


5 octobre 2018

Film de la première messe de l'abbé Artifoni

Découvrez ci-dessous l'intégralité de la première messe solennelle célébrée à Bergame par l'abbé Dimitri Artifoni :


28 septembre 2018

Première messe solennelle de l'abbé Dimitri Artifoni

L'abbé Dimitri Artifoni fait partie des nouveaux prêtres de la FSSP ordonnés le 23 juin dernier. Affecté à notre paroisse de Rome (église de la Trinité des pèlerins), il en est remonté le 14 septembre, pour célébrer sa première messe solennelle à Bergame, sa ville natale, en Lombardie. 
















Crédit photos : don Elvir Tabaković, crv


24 septembre 2018

Première messe solennelle de l'abbé Kegelin

Ordonné prêtre le 23 juin dernier, l'abbé Jean-Antoine Kegelin a célébré sa première messe solennelle le 1er juillet à Ebersmunster en Alsace, sa région d'origine. Le prêtre assistant était son propre frère, l'abbé Louis-Dominique Kegelin, prêtre depuis neuf ans et responsable de notre apostolat de Saint-Etienne. 
Depuis lors notre nouveau prêtre a rejoint sa première affectation, la maison du district de France, à Bourges.


 








19 septembre 2018

2018 - Nouvelle année

Fatigués par l'apostolat, mais reposés par les vacances, les séminaristes sont de retour à Wigratzbad depuis samedi dernier. Une nouvelle année de formation va débuter, mais il faut d'abord prendre un bon départ, au moyen d'une retraite spirituelle. Cette semaine est donc silencieuse et recueillie, et la méditation est alimentée par les prédications de l'abbé Merminod pour les francophones, et du RP Martin osb (prieuré Ste-Marie de La Garde) pour les germanophones.





30 juin 2018

Etre prêtre



En cette période des ordinations sacerdotales, voici une belle réflexion sur la beauté du sacerdoce, par l'abbé Jean de Massia fssp :


Etre prêtre, c’est être la voix de Dieu sur Terre. Dieu est le Verbe, la Parole faite chair. Il est monté ensuite au ciel, et a demandé à ses prêtres de continuer à parler pour lui. En son nom. 

La voix de l’Eglise, la voix des prêtres n’est pas une voix nouvelle, une voix qui invente, une voix qui s’adapte au monde et à ce qu’il a envie d’entendre : non, la voix du prêtre est un écho de Dieu, qui traverse le temps et l’espace pour toucher tous les cœurs : sans cela, la voix du prêtre n’a pas d’intérêt.

Etre prêtre, est un bonheur indescriptible. C’est le plus beau « métier » du monde. Certes, le sacerdoce contient son lot de peines, de difficultés, de tentations et d’obstacles.

Mais :

Voir la grâce et la Foi s’imprégner dans le cœur des enfants,

Recevoir la conversion d’un homme qui s’écroule, vaincu par l’Amour de Dieu,

Partager la vie, et les peines, et les joies, des familles, les porter à l’autel,

Voir la Providence à l’œuvre,

Discerner la Face du Christ qui se rend visible, jour après jour, sur le visage des chrétiens,

Contempler le bien qui triomphe dans les cœurs après des années de combat,

Démasquer le Mal, le voir reculer, et perdre du terrain,

Accompagner une âme depuis sa naissance à la grâce jusqu’à sa naissance à la Gloire,

Préparer les sentiers du Royaume de Dieu,

Témoigner de la Vérité et nourrir les intelligences avides de Dieu,

Confesser et percevoir la miséricorde à l’œuvre,

Voir Dieu descendre sur Terre, chaque jour, entre ses mains,

Voir les âmes monter au Ciel, chaque jour, par ses mains,

Contempler la sainteté qui se répand du Trône sur le monde, et qui touche les âmes,

Œuvrer, tout simplement, comme le Christ le fit, œuvrer sans se lasser pour le Salut du monde,

Se fatiguer pour Dieu, être consolé par Lui,

Et voir derrière tout ça la grâce de Dieu agir, toucher et convertir,

A travers nos pauvres mains de pauvres prêtres,

… c’est un honneur et une joie indescriptible.

Priez pour vos prêtres.



Sur ces belles paroles, le séminaire ferme ses portes pour l'été. Il les rouvrira le 16 septembre pour une nouvelle année de formation de vos futurs prêtres. 

En attendant nous confions à votre prière si précieuse le Chapitre général de la FSSP, qui se tiendra aux Etats-unis du 3 au 18 juillet. 

Bon été à tous, et que Dieu vous garde, cum et sub Petro !

28 juin 2018

2018 - Premières messes

Les nouveaux prêtres ordonnés le 23 juin ont célébré dès le lendemain leur première messe, dans différentes églises et chapelles au séminaire et dans les environs.




Ainsi par exemple, l'abbé Jérôme Sévillia a célébré sa première messe à l'église paroissiale d'Opfenbach, commune dont dépend le séminaire. Il était assisté de l'abbé Sébastien Leclère, et ses quatre frères servaient la messe. Outre sa famille et ses amis, de nombreux élèves de notre pensionnat de la Croix-des-Vents à Sées étaient dans l'assistance.







Dans la ville voisine de Wangen im Allgaü, l'abbé Dimitri Artifoni a célébré sa première messe dans une belle chapelle baroque, assisté de l'abbé William Barker avec qui il a passé son année diaconale à Rome. Le sermon a été donné par le curé de sa paroisse d'origine, à Bergame en Lombardie. 








24 juin 2018

2018 - Ordinations sacerdotales

Au bout de sept années, la formation de nos séminaristes aboutit à une cérémonie grandiose, une apothéose au sens étymologique du terme (l'apothéose signifiait dans le monde grec que la personne était placée au rang des dieux, par une "déification"). 

L'ordination sacerdotale fait du séminariste un "alter Christus" : elle permet au Seigneur de poursuivre à travers notre fragilité les miracles de son Incarnation rédemptrice, pour la gloire de Dieu et le salut du monde. Le prêtre fidèle à ce don divin est vraiment le signe efficace de la présence de Dieu parmi nous.



On ne peut donc imaginer plus grande joie que celle qui rayonnait de nos jeunes confrères, ordonnés prêtres le samedi 23 juin, dans l'église paroissiale d'Heimenkirch, à 10 mn environ du séminaire. 



Une fois encore nous sommes profondément reconnaissants envers Mgr Vitus Huonder, évêque de Coire en Suisse, qui a accepté si paternellement de venir conférer le sacrement de l'ordre, en présence d'une foule nombreuse et d'environ quatre-vingt prêtres. 









L'imposition des mains, matière du sacrement

Remise de la chasuble, symbole de la charité sacerdotale


Onction des mains pour les consacrer

Un purificatoire vient protéger les mains consacrées.
Selon une antique tradition gallicane, il est retiré par la mère du prêtre,
qui le conserve jusqu'à sa mort pour être enterrée avec,
de manière à se présenter devant Dieu avec ce "passeport".


La porrection des instruments : les mains consacrées touchent le calice et la patène


Un prêtre expérimenté assiste l'ordinand dans la concélébration de la messe

La chasuble, d'abord reçue pliée, est déployée en fin de cérémonie

Promesse d'obéissance





Merci de vous unir à notre action de grâces, en priant pour les 16 nouveaux prêtres ordonnés cette année pour notre communauté, et spécialement pour les abbés (de gauche à droite ci-dessus) :

- Youri Santos de Farias (Brésil, 28 ans)
- Dimitri Artifoni (Italie, 42 ans)
- Jérôme Sévillia (France, 34 ans)
- Jean-Antoine Kegelin (France, 28 ans)
- Michał Kołodziej (Pologne, 27 ans)



TOUTES LES PHOTOS


Crédit photos : don Elvir Tabaković, crv